:: Il était une fois ... :: Faisons connaissance ? :: Vous êtes validés ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Loup Blanc {Terminer}

avatar
Cookie trop cuit
Messages : 37
Cookies : 75
Date d'inscription : 22/12/2017
Ven 22 Déc - 0:26
Andrzejtziack
NOM
Viktor
Prénom(s)
433 ans
Âge
Célibataire
Etat civil
Polonaise/Hétélien
Nationalité
Lycan / « Civil » d’en haut
Race/Groupe
95 kg
Corpulence
1m89
Taille
Blanc - Mi-long
Cheveux
Jaune
Yeux
Caractère et Pouvoir

Hum je dois avoir quelque part un rapport sur le loup blanc, ah ! Le voilà. J’ai aussi un portrait de ce dernier si vous souhaitez aussi… Non ? Bien alors, parlons de lui alors, la garde secrète risque de s'impatienter pas vrai gamin . Donc pour commencer c’est un dossier rouge, ce qui signifie que, oui, il est de nature dangereuse, enfin, tu me diras que depuis quelques années, il y a de plus en plus de dossier de ce genre.

Viktor Andrzejtziack de son vrai nom, est un homme connu pour sa froideur, rien que par sa présence un lieu peut devenir inquiétant et sinistre, même s’il porte des habits sombres et que comme à son habitude il ne parle presque pas, il ne passe que rarement inaperçu, les habitants ont tendance à le voir comme une menace, certains fuient donc le secteur alors que d'autres viennent l’affronter pour se prouver quelque chose à l’ego. Ce qui me fait dire que l’on peut parler de cet autre aspect tien ! Le loup blanc a comme réputation d’être sanguin, oh ! je ne vais pas donner tort non plus à cette réputation, mais disons plutôt que je vais te mettre en évidence les nuances de cette chose ; il ne cherche pas à se battre particulièrement, disons que lorsqu’une personne vient à l’attaquer, il est du genre à répliquer sans attendre, il sait faire parler ses poings et ses lames, il est une menace et assume complètement ce côté-là, on dirait même qu’il l’entretient d’une certaine façon.

Oui, il tue, pas comme les nouveaux sadiques de ton temps gamin, ce n’est pas pour un plaisir inavouable, pas pour prouver qu’il est capable, mais parce qu’il le doit, qu’il le faut, ou que cela permet d’arrêter net toute complication supplémentaire. Il ne se considère pas comme un juge ou comme un justicier, oui est chasseur de monstres et de tête à de rares moments et il fait ce qu’il faut, mais, mais… Gamin, mettre des gens dans des cases, c’est le meilleur moyen de se tromper… Connais-tu le Doppelganger du nom de Doudou ? Non ? Sache alors simplement que ce dernier avait un contrat sur sa tête uniquement, car il est un Doppelganger, il est inoffensif et il se faisait passer pour un humain, il était un couturier plutôt remarquable, mais, bref ce n’est pas sujet. Mes hirondelles m’ont informé que le chasseur a aidé le Doppelganger à se faire une nouvelle vie, donc oui derrière l’aura ce monstre qu’est-ce chasseur, il est possible de trouver autre chose que de la cruauté.

Donc oui tu l’auras comprit jeune homme, ta cible ne montre jamais rien d’elle, il faut deviner ses intentions, son envie, bon pour ce qui est des femmes je présume que c’est connu. Mais bon je vais aller en profondeur rapidement, on sait qu’il aime la nature, mais vraiment, il connait l’écologie a un certain niveau, il connait donc la faune et la flore et ce qui peut servir ou pas, bref il est habitué à vivre dans la nature, donc en ville il est vraiment pas dans son élément, très malaise dans des tenues civils sans armure, cependant il ne va pas se plaindre de dormir dans un lit et il ne va refuser les plaisir des maisons rouges.

Donc tu sais que ta cible sait se battre, qu’il sait se faire des amis, que ses plaisir sont simple, que c’est un vagabond qui sait survivre, mais aussi il sait disparaitre du coup… En ville tu auras plus de chance de le surprendre mais n’y va pas seul, car sache que c’est un Lycan, ses yeux jaunes sont une sorte de mutation suite à son passé, il peut te voir dans le noir, pas total non plus mais sa perception est exceptionnel, ce qui fait que pour un Lycan cette mutation est plutôt rare, entant que Lycan il est bien entendu plus résistant aux maladies, il est beaucoup plus fort que la normale, ses sens sont très poussé et oui il a une régénération accélérer… Mais lorsqu’il lâche son arme pour prendre de la hauteur et du pelage blanc, sache qu’il devient sauvage et ne répond qu’à son envie bestiale, à hurler à la lune… Oui on peut dire que c’est là qu’il montre son coté monstrueux.

Hum il y a une rumeur qui court depuis longtemps, il semblerait qu’il déteste les magiciens, enfin non ce n’est pas exactement ça, on dirait plus qu’il n’a aucune confiance en eux, je sais qu’il cherche depuis longtemps un magicien qui serait encore en vie… D’ailleurs sache qu’il ne peut résister à sauver des enfants, oui humain, vampire, chaton, ce que tu veux… A croire qu’il rêve de devenir père, mais bon un vagabond père ? Autant profiter pour le tuer avant qu’ils ne soient trop proche des puissants…

Histoire

Vous souhaitez connaitre le loup blanc avant de le rencontrer ? Oui ici nous avons déjà eu affaire à ce chasseur, on avait posté un contrat pour les gens comme lui afin de sauver la fille de notre bourgmestre, ce contrat disait qu’elle était retenue comme prisonnière par une sorte de créature nécrophage… Il est alors arrivé chez nous avec son cheval sous une pluie battante, il disposa sa monture devant l’auberge comme un habitué des lieux, bien entendu son air patibulaire ne laissait personne de marbre, les gens rentraient chez eux et s’enfermaient à double tour par crainte, il portait une capuche notre étranger avec une armure en cuir clouté et deux armes dans le dos, deux épées tenues étrangement. Sa présence fit rapidement le tour de la ville, on parlait d’un démon avec ses yeux jaunes et fendus comme un chat, il venait prendre la vie, nous manger les orteils, bref de belle histoire.

D’après Alf, l’aubergiste, le loup blanc avait eu pour première action d’avancer jusqu’au comptoir avant de retirer sa capuche devant lui, à cette époque il n’avait pas encore sa cicatrice à l’œil, mais déjà, sa mine faisait froid dans le dos, ses yeux dorés laissaient une emprunte d’horreur dans la personne qui n’est pas habituée voir ce genre de monstre. Ses cheveux blancs et sa barbe naissante contrastaient avec son armure en cuir clouté où un pendentif en forme de loup la gueule grande ouverte trônait sur son torse, d’après les personnes présentes, il brillait d’un reflet maléfique… impossible à connaitre la véracité de cette information. Deux gardes de la ville entrèrent pour voir si ce n’était pas un fugitif, mais au lieu de se la fermer, ils commencèrent à l’insulter de vieillard, qu’il fait peur à la population, qu’il sent le chien mouillé…

Et lui Viktor ne répondait pas aux attaques, il était puissant et il fallait vraiment être fou pour le provoquer, mais lorsqu’ils commencèrent à le bousculer physiquement, il répondit d’un grognement sinistre qui fit taire toutes les bouches du lieu, oh oui il sait se faire menaçant, il expliqua calmement qu’il était là pour manger et boire avant d’accomplir le contrat. Les gardes décontenancés s’échangèrent un regard avant d’hausser le ton et se faire à leur tour menaçants, ils souhaitaient qu’il parte sans manger sans plus tarder pour faire sa mission, il refusa, le garde le plus âgé sortit son arme au clair avant de venir à lui donner un coup de haut en bas en l’insultant. Avec facilité le chasseur ne se retourna même pas pour parer l’attaque avant de venir lui planter son glaive au niveau de la jugulaire pour venir trancher tout ce qui se trouve dans la cage thoracique pour ensuite ressortir de l’autre côté, tranchant en deux un garde en armure de cuir… le sang explosa au sol et sur le second garde observait la scène comme au ralenti avec la vision comme s’il regardait depuis le trou une serrure.

Bourru Viktor attrapa le bol en bois de la table d’accoté qui décampât en le voyant approcher. Une sueur froide coula le long du crane chauve d’Alf lorsqu’il lui présenta sa bière, c’était une scène horrible et lui, il semblait totalement habitué à ça, comme-ci rien ne le choquait, c’était normal… Il finit de boire et manger avant de réveiller le jeune garde qui venait de rendre ses tripes d’un simple « conduit moi au bourgmestre »… Sa voix froide, caverneuse qui dérange tellement venant de faire revenir à la réalité un jeune homme qui pensait avoir les tripes pour jouer les soldats… Viktor présentait ses poings comme pour être menotté, ce que fit le jeune homme, épée au clair suite à ça il l’entraina vers le bourgmestre pour décider de son sort.  

Sur le chemin il ne disait rien même si ses lèvres bougeaient, certain pensait que le démon voulait jeter un sortilège, mais par la suite on comprit qu’en réalité il continuer de mastiquer le morceau de viande précédemment prit. Une fois arrivé devant le chef de la ville, il se mit à genoux gardant toujours son air sinistre et froid ne disant rien de bon donnait à la scène un air tragique… Le bourgmestre fit enfin son apparition en robe de chambre en hurlant de comprendre ce qui vaut d’être dérangé en pleine nuit, le jeune garde expliqua la situation en détail chose que son compère n’aurait pas fait, il s’arrêta quand même au sujet de ce dernier mort, le bourgmestre était embêté par la situation, ce fou voulait sauver sa fille, mais ce même fou avait tué un garde un seul mouvement… Ce tueur avait le potentiel d’agir… De ce que j’avais compris, personne ne savait ce qui peut se tramer dans la tête d’un père pour sa fille…

Il accepta donc de passer outre ce problème et de le payer s’il chassait la strige. On lui indiqua l’endroit, une catacombe comme toujours, il partit alors avec quelques hommes d’armes de la ville pour lui montrer le chemin, Velerad était l’un d’eux, il savait parfaitement ce qu’avait fait Viktor, mais il s’en moquait comme beaucoup, il était étranger à la ville lui aussi, un simple soldat d’une ville voisine venu porter main forte. Sur le chemin les deux êtres échangèrent sur leur monture respective, le chasseur apprit que le bourgmestre faisait venir les criminels condamnés à mort pour nourrir la strige et la maintenir à l’intérieur, mais il ne comprenait pas comment la fille du bourgmestre était encore en vie dans ce cas… Tout comme Viktor à ce moment précis. Une fois sur place il fut décidé de rentrer pour analyser la situation, puis s’il est possible de sauver au passage la jeune fille autant le faire de suite lorsque l’on est en surnombre.  Dans la pénombre, à peine éclairé à la lueur des torches, mais les yeux du chasseur étaient parfaits pour voir dans le noir, l’expérience et le fait qu’il ne soit pas un simple humain, hybride ou autre l’aide beaucoup. Rødrig, qui connaissait la jeune perdue vient à la voir, il s’approchait doucement en regardant autour de lui.

— Taïsiya, c’est moi Rødrig. Murmura-t-il. Il faut partir vite avant qu’un malheur ne pointe ! on est là pour te sauver !

Il était à peine proche de la retraite que le voilà hurler de terreur, Viktor et Velerad se retournèrent pour voir une jeune strige souriant de toutes ses dents, ses yeux luisants terrifièrent ceux qui ne virent même pas ses griffes planter dans le corps de leur compagnon. La mission de repérage se transforma en une tout autre mission, Viktor bien que blessé pouvait lui se régénérer contrairement aux pauvres humains terrifiés, beaucoup dépérir, mais la strige fut assommée par la force et la vitesse du loup blanc et emprisonné dans un filet que Velerad avait avec lui pour enfin en finir avec transperçant de part en part. Le combat dura presque toute la nuit, à bout de force la petite équipe encore vivante fouilla les lieux pour chercher l’enfant refusant de se rendre à l’évidence que la Strige était l’enfant. Et au vu des squelettes il y avait aussi des enfants qui ont servi de repas… Au matin le groupe reprit la route avec le monstre qui continuait de sourire sinistrement, comment est-il possible que des gens aient caché cette vérité horrible, que le bourgmestre puisse tuer ainsi d’autre enfant, le groupe était silencieux sur le retour, personne ne parlait, ils savaient tous qu’ils devraient affronter la colère du bourgmestre.

Une fois arrivée les survivants furent accueillis en héros pour avoir tué la chose, une fête fut organisée le soir même, l’alcool, la musique, le sexe, tout allait à la perfection, Viktor avait par je ne sais quelle magie réussi à faire chavirer le cœur de deux jeunes femmes. Soudainement le bourgmestre fit son apparition avec d’autres gens en arme, des mercenaires…

— Qu’avez-vous fait !? Ma fleure… Ma belle fleure ! Vous l’avez tué ! Vous auriez dû mourir pour la nourrir pour toute une semaine ! Voir deux mois… Je… Elle aurait été mon arme pour prendre la tête des autres villages ! Ma belle fleure…

Velerad se leva brusquement.

— La belle fleure à l'allure d'une strige ! hurla-t-il. De la strige la plus strige dont j'aie jamais entendu parler ! Sa Grandeur la fille du Bourgmestre, ce maudit super bâtard, a quatre coudées de haut ; elle fait penser à une barrique de bière ; elle a une gueule qui va d'une oreille à l'autre, pleine de dents aiguisées comme des poignards, des yeux rouges et des boucles rousses, de grosses paluches griffues de chat sauvage qui descendent jusqu'à terre ! Je m'étonne que nous n'ayons pas encore commencé à adresser son portrait aux cours amies ! La gueuse, que la peste l'étouffe, a déjà quatorze ans, il est temps de songer à la marier à quelque prince héritier ! Ah oui pardon tous les prétendants sont morts. Ainsi que tous les mioches que je me tuais à rechercher… Je me demande qui est le plus monstre entre vous et votre engeance maudite…

Le bruit des fers se fit entendre, mais à la grande surprise générale, les mains du bourgmestre se mirent à briller d’une lueur mauve et menaçante. Il était mage, un combat s’engagea, les témoins devaient disparaître, une petite nuée de flèches vola dans le ciel qui transperça de nombreux civils, la bataille était déséquilibrée, moi je me cachais bêtement sous les tables à observer la mort, c’est alors que je vis le chasseur devenir autre chose, il ouvrit sa tunique pour la faire tomber au sol avec ses armes, il grognait de plus en plus fort et sa mâchoire s’allongea comme le reste de son corps, couvert d’une fourrure blanche avec ses yeux jaunes… Un lycan, tout était désormais clair, j’ignorais pourquoi, mais il était focalisé sur le magicien, comme-ci sa haine était tangible… Il lui arracha la tête avec ses crocs avant de broyer ou trancher ceux qui fuyaient… Les civils avaient peur de lui désormais, lorsque ce fut calmé le chasseur prit le temps pour revenir à lui, il s’arracha les flèches plantées dans son corps avant souffler, il ne saignait déjà plus, la régénération des lycans est légendaire… Une fois à nouveau humain… Si on puit dire, Velerad le regardait avec effroi, sans rien dire de plus, Viktor se rhabillât rapidement avant de recevoir un fruit dans l’épaule, il se tourna légèrement comme nous tous pour voir qui avait fait cela, c’était le jeune garde qui l’avait présenté… Il le traita de monstre, mais Viktor ne répondait pas, il serra simplement sa mâchoire, entra dans la maison du bourgmestre sans prêter attention à ceux qui avait peur de lui, seul il sortit avec un nouveau pantalon et une bourse qui contenait la somme de son du et pas une pièce de plus… Seul il monta à cheval, et seul il partit sans un mot…

Alors d’après vous, est-il de confiance ? Est-il droit ? Oui il parle peu, et personne ne sait ce qu’il aime… Mais d’après vous, est-il véritablement le monstre que l’on croit ? … Vous hésitez encore ? Oh je sais très bien pourquoi vous êtes ici, on vous a demandé d’effacer le loup blanc, qu’il arrête de mettre son nez là où ça ne le regarde pas… Cependant, je ne pense pas que ce soit une bonne idée, il se moque réellement du jeu de tes seigneurs, il est d’ailleurs pas de notre monde à la base… Je l’ai retrouvé lorsque je suis enfin devenu grand mestre des archives… Nous avons discuté et j’ai retrouvé des documents…

Viktor ne vient pas de chez nous, il fut rapporté lors d’une rafle par une équipe de mage noir qui voulait de nouveau gardien… Oh je vais ici m’exprimer dans un tout autre registre, plus simple et concret avec moins d’histoire car je n’ai plus besoin de vous le présenter le chasseur, le loup blanc, qu’importe le nom que l’on lui donne, c’est à la base un simple humain venu de la Pologne de l’autre monde, c’était un gosse des rues, personne ne s’intéressait à lui et donc quelqu’un qui lui propose de survivre autant dire qu’il n’a pas refusé. Il s’est alors retrouvé dans un monde inconnu, peuplé de chose et d’être extraordinaire, mais le conte de fée se brisa lorsqu’il fut enchaîné et réduit en esclavage, d’abord on l’utilisait comme homme à tout faire, en le brisant, le frappant, usant de sortilège pour le terroriser. Il grandit alors dans l’optique de survivre de ce monde de terreur, de violence, il se refusait à se briser mais aussi à utiliser les armes de ses maîtres, la violence…

Le loup blanc à toujours eu la chance d’être grand et costaud, sa prestance avec ses cheveux blond rendait fier le mage qui était son propriétaire, mais il voulait imposer sa puissance à tous, son favori allait devenir son arme. Viktor fut entraîné après avoir remarqué qu’il était l’un des rares enfants à avoir une telle force de caractère, fort mais pas suffisamment, le mage le fit incorporer de puissantes substances qui commencèrent à le changer, perdant la couleur de ses cheveux, mais gagnant en masse musculaire, mais ce n’était toujours pas suffisant, Viktor lui vivait mal la chose, il se voyait devenir une horreur, apprennent à tuer, à résister à la torture, à devenir ce qu’il refusait de devenir; Viktor était le monstre de ses cauchemars mais alors qu’il tenta de fuir pour une énième fois, le mage le punit pour de bon, il fit de lui par un procédé encore inconnu le Lycan qu’il est aujourd’hui, ses yeux jaunes et étranges aussi par la forme sont le résultat de cette étrange expérience… Viktor à décimé dans la nuit une majorité de mage, ce fut un véritable massacre. Le loup blanc fut laissé pour mort par son maître, Viktor me confia que ce jour en réalité il tenta de tuer ce dernier mais il n’était pas suffisamment puissant.

Et il a survécu, il n’avait pas vraiment de quoi, il aurait du mourrir, et le voilà à continuer de vivre, à accepté ce qu’il est devenu, un monstre qui chasse des monstres… Je vais passer le moment où il apprend à devenir chasseur de monstre responsable et de tête, on n’a pas cinq heures et ça risque de devenir rébarbatif, bien entendu avec le temps il s’est approché des puissants pour trouver son mage qui est protéger par quelqu’un, il rendait service contre un autre service, et oui bien que peu de monde le connaisse, les puissants ont déjà eu vent de lui, tout comme ceux comme vous qui doivent connaitre les personnes dangereuses…

Oui il a plus de quatre cents ans et il cherche toujours à se venger, mais pourtant il se sent désormais utiles à protéger la population qui ne sait le remercier, mais le peu qui le font, ils ne les oublie pas… Il fait ce qui doit être fait, et protégera ce qui doit être protéger, les puissants rient de lui, qui ne gagne que peu d’argent… Sa vie est rude mais pourtant rien ne pourra le tuer temps qu’il aura sa flamme.

A votre propos

Pseudonyme : Hush
Âge : 23 ans
Commentaire : Aucun
Code ? :

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cookie trop cuit
Messages : 74
Cookies : 71
Date d'inscription : 24/10/2017
Sam 23 Déc - 1:52


Bienvenu parmi nous ! J'ai le plaisir de te valider tu peux maintenant aller recenser ton avatar ici, faire tes demandes de logements, rp et autres ici en espérant que tu te plaise au avec nous ♥️


“La supériorité est chose de l'esprit. Il n'existe pas de race supérieure.”

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Il était une fois ... :: Faisons connaissance ? :: Vous êtes validés !-