:: Il était une fois ... :: Faisons connaissance ? :: Vous êtes validés ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

O Fortuna velut luna statu variabilis ۞ CARMINA

avatar
Cookie dough
Messages : 9
Cookies : 0
Date d'inscription : 27/12/2017
Mer 27 Déc - 13:01
-
NOM
Carmina
Prénom
78 ans (16 en apparence)
Âge
Célibataire
Etat civil
Monde d'en haut
Nationalité
Vampire/Civils d'en haut
Race/groupe
51 kg
Corpulence
1m58
Taille
Longs et rouges
Cheveux
Carmin
Yeux
Caractère et Pouvoir

Carmina est indéniablement une femme colérique et impétueuse : il est très facile de se la mettre à dos. A ses yeux, une bonne bataille reste un excellent moyen de régler les conflits. Enfin... ça ne veux pas dire qu'elle est incapable de réfléchir - simplement qu'elle aime les solutions les plus directe et favorise l'offense à la fuite. Dans son milieu, elle a la réputation d'être particulièrement sanguinaire et sans pitié, une réputation dont elle est consciente et qu'elle alimente elle-même... Elle n'est pourtant pas entièrement dénuée de sentiments. Elle est juste très détachée des gens qu'elle côtoie, et du monde qui l'entoure en général, comme si rien de tout ça n'avait réellement d'importance. Peut-être est-ce aussi pour ça qu'elle aime tant de battre : elle ne se sent jamais si vivante que dans ces moments-là.

Carmina est aussi férocement indépendante. Elle ne supporte pas qu'on lui donne des ordres, qu'on la prenne de haut... Fort heureusement, ça arrive de moins en moins souvent.

Comme vous le savez peut-être déjà, sous ses airs d'adolescente lambda, Carmina est en vérité un vampire. Ses pouvoirs en découlent directement. Elle est plus fort, plus rapide, plus résistante qu'un humain normal ; elle est aussi immortelle - enfin, il est possible de la tuer comme on tuerait n'importe quel vampire, mais elle ne risque pas de mourir de vieillesse.

Curieusement, la magie et les pouvoirs ne l'intéressent pas spécialement. Elle préfère se battre physiquement, "à la loyale" (même si sa constitution vampirique la met certainement à un avantage, mais bon). Elle possède une lance, son arme de choix, qui se transforme en une sorte de chaîne avec laquelle elle peut se battre aussi. Depuis le temps qu'elle se bat avec, elle a clairement appris à parfaitement bien s'en servir.

Histoire

Si vous vivez à Hétélia, la capitale du monde d'En Haut et siège du pouvoir royal, alors peut-être avez-vous déjà entendu parler de mademoiselle Carmina, la fille en rouge. Il y a pas mal de légendes qui circulent à son sujet, pour la plupart absurde, mais personne ne pourrait nier sa place centrale au sein de la pègre de la ville, son influence, ou même sa mauvaise réputation. Il faut dire que cette réputation, elle a eu le temps de l'établir. Elle a peut-être l'air toute jeune, mais elle dépasse en vérité le siècle d'exitence... et il y a une raison bien simple à cela. Cette demoiselle est immortelle. Ou plutôt, elle est morte depuis longtemps. Car voyez vous, Carmina est un vampire.

Comment devient-on un vampire à 16 ans à peine, demanderez vous ? C'est simple : en tombant sur les mauvaises personnes. Mais retournons un peu dans le passé... Une soixantaine d'années plus tôt. A l'époque, la demoiselle était encore une humaine parfaitement normale - tellement normale qu'elle  vivait alors sur Terre, dans le monde d'en bas, parmi ses semblables.

Enfin... Ca ne veux pas dire que la jeune fille avait une vie facile, loin de là. Car déjà à cette époque, Carmina était une criminelle...

***

C'était New York, dans les années cinquante, et la criminalité y était on ne peut plus active. Carmina, ou plutôt, puisque tel était encore son nom, Connie Mayer, était une fille parmi tant d'autres jeunes gens que la pauvreté et le désespoir avaient poussés à rejoindre l'un des gangs qui sévissaient dans les rues de la grande ville. Ainsi, très jeune, elle fut confrontée à la violence, la survie, les danger de la vie... Mais rien qui ne pouvait la préparer à ce qu'elle vivrait par la suite.

Les détails de son attaque - son premier contact avec le monde d'En Haut - sont encore aujourd'hui très flous dans sa tête. Il faut dire que des décennies se sont écoulées depuis, et qu'elle n'a rien compris à ce qui se passait sur le moment.

***

Elle avait vaguement conscience d'être allongée sur un sol froid et inégal ; elle se sentait faible, malade, et avait l'impression que sa tête était emplie de brouillard l’empêchant de réfléchir correctement. Une douleur intense à l'épaule. Une sensation humide - du sang ? Elle tenta de se souvenir de ce qui s'était passé avant qu'elle ne perde connaissance. Il y avait eu ces yeux rouges, perçants... et...

Des voix. Deux personnes, deux hommes, étaient en train de parler un peu plus loin - de se disputer, en fait, d'après le ton de leur conversation. Elle tenta péniblement de se concentrer sur leurs propos.

"...et je me demande vraiment à quoi tu t'attendais en me ramenant une gamine dans cet état.
- Cet état ? Elle va se transformer - elle nous sera mille fois plus utile comme ça - et...
- Se transformer ? Elle va crever, oui ! C'est une enfant, tu sais à quel point ces humains sont fragiles, et...
- Oh, des reproches ? J'avais faim, voilà tout. Et j'ai un faible pour les rousses."


Elle cessa d'écouter, incapable de trouver un sens à leurs propos. Des membres d'un gang opposé, se dit-elle, réfléchissant péniblement. Elle avait du se prendre une balle. Perdre du sang. Merde...

Elle tenta d'ouvrir les yeux, n'y parvenant qu'à moitié. Elle ne parvenait pas à distinguer les traits de ses ravisseurs - ne voyant que leurs silhouettes se détachant sur un ciel empli d'étoiles qui lui sembla des plus étranges. Elle avait grandit à Ne York, entourée de lumières : jamais elle n'avait vu autant d'étoiles.

Si elle avait été plus connaisseuse en astronomie, sans doute aurait-elle imméiatement remarqué qu'aucune de ces constellations ne se trouvait au bon endroit.

Son crane recommençait à la faire souffrir, et elle referma les yeux doucement. Elle réalisa soudain, comme une mauvaise blague ironique, qu'elle n'avait pas envie de mourir.

-"C'est peine perdue. Laisse-la là. On en a d'autres."

C'est en entendant ces derniers mots qu'elle perdit connaissance.

***

La première chose qu'elle réalisa en se réveillant était qu'elle avait faim.

Connie était née dans la pauvreté. Elle avait eu faim avant, bien des fois, et pas qu'un peu. Et pourtant jamais, jamais, elle n'avait ressentit une chose pareille.

La faim la frappa de plein fouet, presque douloureusement. Plus qu'une faim c'était un besoin, une envie, un désir sauvage : il lui fallait manger. Maintenant. Elle laissa échapper une plainte et se remit maladroitement sur ses pieds. Et puis, enfin, elle observa le décor qui l'entourait... et malgré la confusion, la douleur, et sa gorge en feu, elle ne put retenir un soupire d'émerveillement.

Clairement, elle n'était plus à New York. Elle se trouvait en pleine nature, une nature telle qu'elle ne l'avait jamais vue - une prairie magnifique, un ciel parfait, des couleurs si éclatantes et douces qu'on aurait pu les croire peintes par un artiste un peu naïf. C'était splendide... mais elle ne put contempler tout ça bien longtemps. Elle fut prise de vertige - elle se sentait vraiment bizarre - et fit quelques pas en avait. D'abord, trouver à boire et à manger : elle se poserait des questions après.

Combien de temps marcha-t-elle ainsi au hasard dans ce décor surnaturel ? En tout cas, elle finit par tomber sur quelqu'un. Un vieil homme dont les vêtements, qu'on aurait pu croire sortis d'un costume, l'aurait faits rire si elle ne s'était pas sentie aussi mal. "...faim" croassa-t-elle simplement d'une vaux rauque, incapable de dire grand chose d'autre, de poser des questions. L'inconnu se précipita aussitôt vers elle, l'air inquiet, prévenant. Peu de gens qu'elle connaissait auraient été si prompts à aider un parfait étranger comme ça, se dit-elle...

Mais cette pensée fut vite éclipsée par quelque chose de bien plus inquiétant, quand il arriva a sa hauteur, penché vers elle. Si étrangement... appétissant. Elle avait faim. Elle était affamée. Et elle pouvait entendre, elle pouvait sentir le sang circulant dans les veines de cet homme - son bras si près, presque offert - il ne regardait même pas ! Elle gémit, encore une fois. Juste là...

Sans même y réfléchir, elle mordit.

***

Et c'est ainsi qu'un nouveau vampire débarqua dans le monde d'En Haut.

Oh, comment ça ? Vous voulez savoir ce qui se passa entre temps ? Oh, il y a des choses à dire, en effet. Pendant quelques mois, elle erra à travers les champs en cherchant à comprendre ce qui lui était arrivé. Elle apprit peu à peu à gérer sa nouvelle condition de vampire...

Tenez, anecdote pour rire : au début, en entendant les gens parler de "monde d'en Haut", et en constatant que son cœur ne battait plus, elle a cru être morte, et arrivée au Paradis. Mais si c'était le Paradis, Dieu avait un sacré sens de l'humour : cet endroit était une société comme les autres, avec ses hauts et ses bas : une société ou on allait pas bien loin sans argent.

Mais de l'argent, elle comptait bien s'en faire. Après ces mois d'errance à réfléchir, se lamenter, et mettre ses idées au clair, elle finit par se reprendre en main. Si vraiment tout ceci était réel, et si c'était comme ça que se déroulerait le reste de sa vie... elle ferait de son mieux avec ce qu'elle avait. C'est plus ou moins à ce moment-là qu'elle mit sa vieille identité derrière elle. Connie, c'était du passé. Elle se trouva le nom de Carmina - la rouge, en référence à ses cheveux, et à présent, ses yeux aussi.

C'est à Hétélia, ce qui se rapprochait le plus d'une grande ville dans cet endroit étrange, qu'elle s'installa. Carmina avait toujours été une citadine, et si elle voulait se faire un nom, ce ne serait pas en tant que fermière. Oh, bien sûr, les choses à Hétélia étaient bien différentes de New York ; et pourtant, devinez quoi ? Le crime, c'est partout pareil, et il ne lui fallu pas creuser longtemps pour retrouver cette familiarité. En tant que vampire, il ne lui fut pas trop difficile de s'engager auprès d'un petit groupe de malfrats -  d'abord en tant qu'homme de main, puis, en grimpant les échelons, de second en commande... Elle se fit un nom parmi les gens ls moins recommandables de notre monde. La Fille en Rouge était redoutable. Et quand elle réalisa que son chef de gang, celui-là même qui lui avait offert une place parmi son groupe, lui était devenu inutile et dépassé, elle n'hésita pas à le tuer pour prendre sa place.

Un monstre, vous dites ? C'est un peu fort. Carmina est simplement une femme qui fait ce qu'elle a à faire, sans hésiter, sans faire de morale inutile. Et pas toujours en mal. Pendant la guerre contre le Chaos, elle s'engagea par exemple dans les justes armées du grand Orion, une criminelle combattant aux côtés de héros en armure... Pourquoi ? Parce que le Chaos ne profiterait à personne, pas même à elle.

Aujourd'hui, elle vit toujours à Hétélia, à la tête de sa propre bande de criminels...

A votre propos

Pseudonyme : Zreyta
Âge : 21 ans
Code : Ok bye Ayleen

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cookie trop cuit
Messages : 37
Cookies : 75
Date d'inscription : 22/12/2017
Mer 27 Déc - 15:57
Hoyyyyy bienvenue à toi sur le forum !

N’hésites pas à contacter le staff (bien qu’un peu absent vu la période (donc normal))

Sinon passes sur le discord on sera heureux de t’accueillir o/

Bref c’est un beau d’en-but de fiche hâte de voir la suite ( réserves moi un rp ^^ ok?)

Bonne journée et bonne fête de fin d’année !

Ps: pense à mettre sous hide ton code sinon c’est trop visible pour ceux qui ne cherches pas à lire le règlement ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cookie sous-vide
Messages : 19
Cookies : 49
Date d'inscription : 21/12/2017
Age : 28
Localisation : Québec !!!!!
Mer 27 Déc - 18:30
Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cookie dough
Messages : 9
Cookies : 0
Date d'inscription : 27/12/2017
Mer 27 Déc - 19:04
Merciii ! J'espère que le reste de la fiche vous conviendra, ça ne devrait pas trop tarder.

(Geralt ! **)

Et c'est bon c'est sous hide !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cookie dough
Messages : 9
Cookies : 0
Date d'inscription : 27/12/2017
Jeu 28 Déc - 11:16
J'ai terminé ! Si c'est bon !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cookie trop cuit
Messages : 74
Cookies : 71
Date d'inscription : 24/10/2017
Jeu 28 Déc - 12:46
Bonjour ! Tout d'abord bienvenu parmis nous ❤️ Je m'excuse de l'absence et du retard de réponse j'ai été un peu absente je corrige ta fiche cet après midi ^^






Bienvenu parmi nous ! J'ai le plaisir de te valider tu peux maintenant aller recenser ton avatar ici, faire tes demandes de logements, rp et autres ici n'oublie pas d'aller signer la charte du règlement en espérant que tu te plaise au avec nous ♥️


“La supériorité est chose de l'esprit. Il n'existe pas de race supérieure.”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Il était une fois ... :: Faisons connaissance ? :: Vous êtes validés !-