:: ... Et l'autre monde :: Hétélia :: Château du Royaume d'Hétélia Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les dessous de l'histoire Feat. Dente

avatar
Cookie trop cuit
Messages : 74
Cookies : 71
Date d'inscription : 24/10/2017
Jeu 4 Jan - 23:22


 
icône

❝ Les dessous de l'histoire ❞


Comme on ce retrouve




Dente ft. Ayleen - 15.07


La terre n’avait pas arrêté de tourner. La vie continuait son cours comme elle l’avait toujours fait que ce soit avant sa naissance ou pendant sa longue vie, mon père était mort et la terre continuait encore et toujours de tourner. Cela avait fait 3 ans il y a quelques jours qu’il était parti et en cette matinée ensoleillée le palais s’agitait comme si nous attendions le messie. Pour ma part, cette journée n’avait rien d’exceptionnelle, nous avions déjà accueillis des soldats rentrés du front et comme à chaque fois nous leur préparions un banquet pour leur souhaiter un bon retour. Pas une grande fête bien entendu, mais un buffet d’extérieur avec les soldats, leurs familles et les personnes importantes du palais, et comme toujours, j’en faisais partie.

Oh, bien sûr, je ne renie pas ce qu’ils accomplissent pour nous, je veux dire, ils accomplissent des exploits en nous protégeant et en sauvant nos vies à nous, restés en ville et au palais. Mais ses fêtes me semblais durer une éternité, je pense qu’il vous sera aisé de comprendre que je n’aime pas vraiment mes obligations princière. Il fallut une bonne heure à Sarah ma dame de compagnie pour me faire sortir du lit et passer mes vêtements. Je lève les yeux au ciel lorsqu’elle m’aide à attacher les voiles reliés du bracelet qui se trouve en haut de mon bras sous mon épaule à celui qui se trouve à mon poignet. De longues traînes de tissus bleu roi qui contraste avec le rose pâle des traînes de tissus qui tombent de ma jupe qui est du même bleu que mon soutien-gorge et du tissu d’en haut. Des chaînes dorées relient ma jupe au haut de ma tenue, les mêmes chaînes qui forment ma coiffure, formant un éclat doré dans ma tignasse écarlate dont quelques mèches étaient attachées avec les chaînes les autres laissées libres et ondulés sur mes frêles épaules. Ma cuisse nue laisse apparaître un anneau doré qui l’entoure, ainsi que sur mon mollet. Cette tenue chargée est peut-être à la hauteur d’une princesse, mais elle a le don de m’embêter plus qu’autre chose, bien que j’avoue volontiers qu’elle est sublime. J’aimerais tellement pouvoir porter une tenue simple où je me sentirais à l’aise et ou je pourrais courir comme n’importe qu’elle femme de ce royaume… Mais nooon moi Ayleen d’Hétélia suis contrainte de porter une tenue qui risque de me fendre le crâne si je trébuche, qu’elle excellente idée.

Sarah pouffe un peu de rire en mettant ses mains fines sur ses hanches voluptueuses. Vous savez le genre de femme pulpeuse qui à le don d’attirer les regards sur elle sans même qu’elle ne soupçonne la beauté qu’elle inspire chez les autres ? Sarah est une beauté innocente, elle ne s’en rend sans doute pas compte ce qui explique sans doute son humilité.

     




“- Mademoiselle, vous devriez sourire ! Les soldats reviennent aujourd’hui et il y aura sans doute de beaux garçons n’est ce pas ? La dernière fois, j’ai bien cru que vous alliez finir par ne plus pouvoir vous libérer de ce soldat brun .. Vous êtes une sublime jeune femme, vous devriez profiter de ses évènements pour vous amuser un peu vous ne croyez pas ? “

Elle avait raison, je le savais, mais c’était plus fort que moi. Et puis seul les plus “ courageux “ osez me tenir la jambe plus de quelques minutes, ma réputation me précèdent malgré moi. Qu’elle réputation ? C’est Cydra qui m’en avait parler la première, amusée. Il parait qu’on dit de moi que je suis le genre de femme inaccessible, le genre de femme que les hommes ne peuvent s’empêcher de regarder sans jamais s’approcher, et je sais pourquoi ils ne viennent jamais même si je ne suis pas très d’accord sur l’adjectif de beauté, il ne faut pas exagérer. J’ai tendance à repousser et envoyer paître à peu près tout ce qui porte un pénis et qui semble vouloir un peu plus que partager ma compagnie en toute amitié, une carapace certainement. Les hommes de ma vie n’ont pas de chance, aussi, j’évite d’infliger à ses pauvres créatures ma compagnie.


"- Je sais Sarah, mais ils sont tous si ... collant je ne préfère pas aller me frotter à de tels animaux."

Il était un peu plus d’onze heures et quart lorsque je descendis enfin les marches qui menaient du palais jusqu’au jardin, des marches qui formaient deux arcs de cercle qui s’opposent, le monde déjà en place, j’étais la dernière avec Sarah à arriver, les soldats déjà au garde-à-vous en rang face à nous. Le visage du conseiller affichait un clair agacement, on pouvait y lire “ encore en retard… “ Bien qu’il ne puisse rien dire, il ne fallait pas être très fin pour comprendre ce qu’il pensait.L’absence de Cydra promettait de rendre le moment encore plus long, convoquée pour une mission aujourd’hui, je n’aurais que la compagnie de Sarah.


Crédits - Design & code Hotake sur Epicode



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cookie dough
Messages : 4
Cookies : 28
Date d'inscription : 22/12/2017
Ven 5 Jan - 0:36
Cela faisait que quelques jours que Dente avait reçus la lettre de convocation de la main du régent. Après ce que l’on pouvait entendre des lointaines campagnes où il travaillait. Certain disait que le premier ministre avait tué le roi en titre pour prendre le trône tout en faisant en sort d’empoisonner à petit feu le prince. D’autres encore disaient que sans le premier ministre le royaume serait déjà tombé en ruine et qu’il était l’homme de la situation en plus d’être un homme de confiance en qui on pouvait avoir une confiance aveugle. Pour autant même avec son grade il n’avait jamais eu la “chance” de l’approcher ou même de lui parler mais il avait finit par recevoir une lettre manuscrite de sa main où il lui indiqué son désire de le voir venir à la capital et surtout d’y rester pour devenir général. Il fallut qu’il lui propose la main de la princesse pour que Dente accepte. Ce n’était pa forcément ce qu’il recherche mais comment refuser une telle proposition ?

En arrivant à la capital le futur général avait été grandement surpris de voir toute cette luxure et cette abondance un peu partout, dire qu’il n’avait pas assez à manger a camp militaire serait une insulte. Chacun pouvait manger à sa faim mais ici il y avait bien trop … Nourriture, vêtement, arme, … Tout il y avait de tout partout et à chaque coin de rue. Souvent on avait pu dire que le retour a la capital était compliqué mais quand on est sur le front comment peut-on imaginer que cela puisse être compliqué ? Le plus difficile c’est la bête que l’on est en train de traquer, la peur de se faire attaquer pendant la nuit … Au final Dente était bien content tout les sacrifices de se Hommes toutes ces années était donc pour quelque chose de plus grand, pour que le peuple puisse vivre dans la grandeur.

Des chambres avaient été préparé pour les hommes de retour du front. Sur les 5 de retour 4 avaient leurs familles avec eux au final c’était assez dérangeant pour Dente lui qui avait consacré sa vie pour ce qu’il pensait le plus important au final maintenant qu’il était là il se retrouvait sans rien … L’honneur ? La gloire ? S’il pouvait les échanger contre le plaisir d’avoir une femme qui l’attend le soir … Il le ferait sans hésiter. Mais de toute manière il n'était pas là pour ça. Le rendez vous était prévue à 10h précisément un peu a côté du jardin mais de toute manière un valet allait venir pour les chercher heureusement d’ailleurs car les châteaux sont de vrais labyrinthe quand on ne s’y connaît pas.

Dente avait prévue sa plus belle amure, le premier ministre avait eu le bon goût de lui prévenir que pour le repas de ce midi la princesse allait festoyer avec eux. Il était donc important de se présenter de la manière la plus convenable possible ! Son armure d’apparat était prêt, il y avait de forte chances qu’il l’utilise quand il sera devenu général, il faut dire qu’elle est classe. Les contours étaient faits d'or alors que le métal de son armure était orné de petits dessus et sur son torse une liseré d’or indiqué de manières habille les prouesses qu’il avait pu accomplir au combat. Le pommeau de son arme était en tête de lion toujours en or. Ce n’était pas dans le but de paraître riche cette couleur était volontairement ternis pour ne pas faire défaut à la couleur initiale de l'armure.

Une fois arrivé en bas il fut surpris de voir que le premier ministre était seul et qu’il l’attendait à bras ouvert :

- Mon Cher Général je ..

- Futur, je ne le suis pas encore.

- Oui pardonnez moi futur général je tiens à vous parler d’une chose au sujet de la princesse vous savez … Elle aimerait que vous soyez ... Dans la convenance pour vos premiers entretiens …

- C’est un mariage arrangé non ?

- Oui mais ...

- Donc elle est au courant et tout le monde est au courant n’est ce pas ?

- C’est plus compliqué que ça votre mariage aura bien lieu, mais … Elle n’est pas au courant et personne d’autre que vous et moi.

- Attendez, vous voulez quand même pas dire que vous m’avez donnez ce papier avec une fausse signature ?!

En entendant les pas de chevalier arriver il était sauvé par le gong.

- Les autres arrivent parfait !

Dent se mit à rager alors qu’il était proche de 11h et toujours pas signe de la princesse elle ne semblait pas vouloir montrer le bout de son nez et on dirait que le premier ministre était aussi frustré que le futur général. Serrant le poing en armure et alors qu’il allait réagir le doux parfum de la princesse se fit ressentir même par-dessus l’odeur de l'armure parfaitement lustrée. À son arrivé Dente ne pouvait détourner son regard d’elle, elle était … Magnifique … Tous simplement magnifique. Pourtant il détourna le regard quand les soldats se mirent à genoux devant elle d’un seul homme. C’est le premier ministre qui prit en premier la parole en indiquant a Dente de se lever.

- Princesse je vous présente l’homme à l’honneur de la soirée. Il a réalisé de très nombreux exploit au confin de nos contrées et en ce jour il va devenir le nouveau général du royaume. Génér… Futur général je vous en prie …

En se mettant à genoux devant la princesse il prit sa main entre ses doigts comme s’il était en train de porter la chose la plus précieuse et la plus fragile en ce bas monde. Il finit par déposer un baiser sur le dos de sa main puis il se relève.

- Princesse Ayleen c’est un véritable honneur de vous rencontrer et ça en sera encore plus de vous servir en tant que général si vous me faites l’honneur de me l’accorder.

En réalité qu’elle dise oui ou non la décision était prise mais on pouvait voir dans les yeux de Dente qu’il était important pour lui qu’elle donne son avis. Après tout ils allaient passer le repas l’un à côté de l’autre comme il était à l’honneur en ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cookie trop cuit
Messages : 74
Cookies : 71
Date d'inscription : 24/10/2017
Ven 5 Jan - 16:12


 
icône

❝ Les dessous de l'histoire ❞


Comme on ce retrouve




Dente ft. Ayleen - 15.07


Les jardins du palais avaient toujours étés sublimes, depuis que mon père était monté sur le trône, les jardins avaient fait l’objet d’une rénovation complète. Des arbres fruitiers parsemés ça et là au fond du jardin tandis que de sublimes haies fleuries entouraient une cour dont une fontaine ornait le centre. Cette fontaine était immense, à plusieurs étages avec plusieurs hauteurs de jets, ce qui rendait cette fontaine si belle c’était la femme au centre de celle-ci. Grande aux cheveux longs qui descendaient en boucles douces le long de son dos, ses formes voluptueuses bien que tout de même douces. J’étais son portrait craché, depuis toujours on me rabattait les oreilles oh combien je lui ressemblais. Ca ne me déplaisait pas, j’ai toujours aimé ma mère bien que je ne l’eu connut longtemps, ce qui m’embêtais déjà plus c’était que l’on m’en reparle à longueur de temps. Retourner le couteau dans la plaie était il si agréable ?

Je lève mon regard vers les soldats devant moi a genoux, je détestais cela, les voirs à mes genoux comme si j’étais plus importante que quiconque ici … Seulement les convenances étaient ainsi et je devais faire comme ci tout cela était juste et normal. Mon regard parcourut les hommes présents et les personnes de la cour rapidement, tentant d’ignorer les murmures et chuchotement sur mon retard habituel, les rumeurs faisant bon train je ne jugeais pas important d’en tenir compte, les paroles s’envolent aussi vite qu’elles sont prononcées, et les rumeurs changent aussi vite qu’elles sont énoncées.

Mon attention fut attirée par un homme à côté du régent. Grand, brun bien batît avec un cache oeil qui avait marqué mon esprit déjà à l’époque. Il avait toujours la même posture, le même air mystérieux qui m’avais inspiré de la méfiance. Aujourd’hui je pouvais voir la beauté qui le caractérisait, ses traits étaient tirés, certainement à cause du manque de sommeil, je suppose que la guerre n’offre pas le même temps de repos que de vivre au palais dans le confort que cela apporte, mais ne gachait rien à l’élégance qu’il dégageait.
Je ne me départit pas de mon visage neutre, tâchant de ne pas montrer l’émoustillement que cette apparition me fait ressentir.

J’arrive au niveau du régent et je lui tend ma main en le défiant du regard, je ne le portait pas dans mon coeur et encore moins depuis que j’avais eu vent de nouvelles rumeurs à son sujet, il allait finir par amener la ruine sur mon royaume et je preferais mourir que de le laisser arriver à ce résultat. Il baise ma main et me présente le nouveau, futur général des armées. Le voir ce mettre à genoux devant moi fit remonter un frémissement le long de mon dos. Je le  laisse baisé ma main et je fait une legère réverence en après avoir récuperer ma main.

“- C’est un honneur pour moi général, j’ai entendu parler de vos prouesses.  Je doute que vous ayez besoin de mon autorisation mais j’espère vous avoir souvent auprès de moi. C’est un plaisir de vous voir tous revenus du champ de bataille, en espérent que le buffet sera à votre goût “

Un léger sourire étira mes lèvres et je me dirigea accompagnée de Sarah vers les autres soldats pour les remercier et leurs souhaiter un bon retour parmis nous sous le regard ébahis et choqué de l’assemblée. La princesse oubliait encore l’etiquette semble t-il. Le régent s’avance un tendant une main vers moi, agacé.

“- Princesse enfin … Soyez à votre place ! “


     




Crédits - Design & code Hotake sur Epicode



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cookie dough
Messages : 4
Cookies : 28
Date d'inscription : 22/12/2017
Dim 7 Jan - 11:53
Dente pouvait le voir dans le regard de Ayleen, elle se souvenait de lui et cela lui procura un petit frisson de joie il avait peur que se souvenir ait disparu de la tête de la princesse. Il sentit son torse se bomber quand elle fit une révérence et qu’elle commença a parler de sa voix cristalline. Pendant toutes ces années, il n’avait pas oublié cette voix et il espérait chaque jour que l’empereur fait, l’écouter une fois de plus. Déposant une main contre son armure qui se trouvait juste au-dessus de son corps il inclina légèrement la tête devant elle avec respect et lui murmure.

- Vos mots me touchent princesse et j’espère en être digne tant que je serrais au service de votre majesté.

En la suivant du regard il fut surpris qu’elle commence à saluer, parler et remercier les autres soldats, ça n’avait rien de bien formel et pour dire en général c’était quelque chose qui ne se faisait que rarement. C’était l’homme mi a l’honneur qui avait la chance de pouvoir avoir les mots de la princesse enfin tel était la coutume. Pour autant Dente ne se sentait pas insulter au contraire la voir réalisée ça prouvait à quel point il avait raison à ce sujet. Elle était faite pour diriger, elle deviendra une reine juste pour tout le monde et bienveillante.

Quand le régent s’avance pour rapprocher sa main d’elle et l’arrêter, le futur général n'arrêta aussi sec. Attrapant son poignet de son sa main puissante, il serra un peu plus fort pour lui faire comprendre qu’il n’était pas bon de le défier. Une fois qu’il sentit la force quitter le bras du régent Dente fini par lui lâcher en le voyant s’écarter. Les soldats avaient un petit sourire sur leurs visages alors qu’ils n’avaient pas raté une miette de ce qui c’était passé. Une certaine reconnaissance pouvait se lire sur leurs visages mais ceux de l’assemblé n’était pas de cet avis. Qu’importe ! Maintenant qu’il était là, Dente n’allait pas laisser sa future femme se faire importuner par ce misérable déchet de régent. Pourtant il avait préféré ne pas tourner son regard vers Ayleen non pas qu’il avait honte de ce qu’il avait fait mais les rougeurs sur ses pommettes étaient nettement visible, et s’il croisait son regard il ne savait pas dans quel état il finirait.

Le régent finit par attendre que la princesse finisse son tour avant d’inviter tout le monde a aller dans la salle de réception les places étaient déjà avec un nom dessus et à sa grande joie il était positionné entre le régent et la princesse. Les autres soldats étaient positionnés un peu partout sur les deux autres tables. On pouvait voir que les tables faisaient une sorte de U laissant un grand passage au centre pour les futures distractions, les chaises étaient positionné autour des tables laissant le centre complètement vide.

C’était la première fois que Dente pouvait assister à quelque chose de ce genre et n’était pas et de loin habitué à toute cette profusion. Autour de son assiette il y avait 5 fourchettes 5 cuillères 5 couteaux et devant 3 verres. S’il avait eu des cours de noblesse il aurait pu s’en sortir mais ce n’était pas cas mais il se dit qu’il pourrait toujours regarder à sa gauche ou à sa droite pour savoir comment faire dans ce genre de situation.

C’est justement à sa droite qu’il tourna le regard, vers la princesse et future reine. Commençant un petit murmure.

- Princesse, Ayleen c’était vraiment bien ce que vous avez fait vis-à-vis des autres soldats je suis sûr que c’est très apprécié, il n’y a pas de plus grand honneur pour nous en tant que soldats. Être remercié directement par la princesse nous réconforte sur notre tâche et sur ce que l’on a accompli au nom de votre peuple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cookie trop cuit
Messages : 74
Cookies : 71
Date d'inscription : 24/10/2017
Jeu 18 Jan - 22:37


 
icône

❝ Les dessous de l'histoire ❞


Comme on ce retrouve




Dente ft. Ayleen - 15.07



“ Voyons Dente, ne soyez pas si à cheval sur les convenances, nous nous connaissons depuis des années tous les deux et il me semble que vous n’avez pas toujours été si cérémonieux, j’avoue d’ailleurs volontiers que je préfère quand vous l’êtes moins. Je n’aime pas être traitée comme quelqu’un d’important. Ce n’est pas un honneur, ce n’est que ce que vous avez durement mérité et bien peu en comparaison de ce que vous nous avez offert.  “

************

“ Tu dois toujours être droite et juste Ayleen. Une reine n’est pas simplement là pour embellir la pièce. Une reine est un modèle et le pilier du roi et de leurs royaumes. Un jour tu comprendras pourquoi tu dois être su faire preuve d’empathie et de courage. Ne te fie pas aux autres, fie toi à ton instinct, il sera ton meilleur allié. "

************

Papa me faisait souvent la leçon, non pas en mal, mais il savait m’expliquer pourquoi il y avait toutes ses règles auxquelles, il fallait obéir absolument. Petite, je n’avais pas toujours compris pourquoi il était plus sévère avec moi, pourquoi c’était moi qui me faisais toujours gronder et pourquoi je devais toujours prendre la responsabilité des bêtises que l’on faisait tous ensemble. Aujourd’hui, je sais que c’est parce que je ne suis pas comme les autres. Quoi que je fasse, ou que j’aille et quoi que l’on en pense, je suis la futur reine de ce royaume et je dois être à la hauteur pour protéger ses gens qui me font confiance. Père m’a appris la justesse et la droiture est quoi de plus juste que de remercier ceux qui s'sont battus et pas seulement ceux qui ont dirigé le combat ? Oh ! entendu, je ne rabaisse pas le travail effectué par Dente, mais ce serait montrer bien peu de considérations aux autres soldats que d’ignorer le danger qu’ils ont affrontés pour nous tous.

C’est pour cette raison que j’ai préféré ignorer le régent, continuant à féliciter et remercier les soldats qui semblaient ravis de mes paroles. Leurs réactions à tous me gênais énormément. Les soldats étaient bien trop heureux de ma reconnaissance qui n’était en soit pas quelque chose de si extraordinaire que ça et les nobles qui assistaient à cette sublime journée bien trop scandalisé. Pour qui se prenaient-ils eux ? Que faisaient-ils pour le pays à part récolter les impôts et les récoltes des paysans qui travaillaient dur pour eux ? Y mettaient-ils la sueur de leurs fronts ? À mes yeux, les paysans étaient bien plus méritants qu’eux à être présent parmi nous, seulement pour une raison évidente, je ne peux pas me permettre de créer une émeute et de froisser les nobles dans une situation où ils sont indispensables à notre survie malgré tout.


Je tourne mon regard vers Dente, toujours à côté du régent. Celui-ci était semble t-il tendu alors que le général lui avait l’air plutôt… Troublé ? Une jolie couleur pourpre avait envahi ses jours et donnait à son visage un air plus… coloré ? Il était mignon ainsi et cette vision peu convaincante d’un général empourpré fit quitter un petit rire de mes lèvres fines. Amusé, je prends la tête du cortège et entre dans la salle richement décorée pour l’occasion. Pour mon plus grand désespoir, les règles de l’étiquette n’avaient pas changés depuis il me semblait des centaines d’années. Il y avait ici assez de verre et couverts pour remplir la table de tout le royaume alors que nous n’étions qu’une petite centaine. Je prends place à côté du régent et pose la serviette sur mes genoux en jetant quelques regards discrets vers mon voisin de droite, bien plus agréable que celui de gauche.


“- Je suppose que vous n’avez pas pris de repas copieux depuis bien longtemps, mangez à votre convenance après tout vous êtes l’invité d’honneur aujourd’hui “




Crédits - Design & code Hotake sur Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ... Et l'autre monde :: Hétélia :: Château du Royaume d'Hétélia-