:: Il était une fois ... :: Les petits papiers :: Histoire du soir Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Précision sur l'histoire de la terre

avatar
Cookie trop cuit
Messages : 74
Cookies : 71
Date d'inscription : 24/10/2017
Mer 13 Déc - 1:15
 

9 août 1945 Nagasaki Japon.

Ma très chère Yume. Aujourd’hui encore, j’ai l’impression que le monde tombe en ruine. Les Américains nous ont encore bombardés ce matin à Hiroshima, nous avons donné l’ordre d’évacuer la ville au cas où ils bombarderaient aussi cette ville. Les femmes et les enfants sont partis ce matin, nous, les hommes sommes restés ici. Chaque minute sans toi me semble des heures, aussi, je m'évertue à me concentrer sur le déblaiement des gravats qui ont suivis le premier bombardement.

Yu’, Il faut que je te parle d’une chose dont je n’ai pas le droit de te parler. Je le fais parce que je ne peux pas garder tout cela pour moi. Nous avons passé des heures à déblayer jusqu’à ce que nous tombions sur une espèce de porte en or massif. Je pense que tu peux imaginer, depuis notre lit ou tu lis ma lettre la surprise qui c’est peint sur nos traits en découvrant ceci. L’or ne fait pas parti du paysage ici, mais le plus étrange, c’est sans aucun doute la lumière qui en ressortait, comme une aura qui flamboyait de milles feux. Je n’avais jamais vu une telle chose de ma vie. Je n’ai pas réussi à savoir ce que c’était, des haut gradés sont venus et nous ont ordonné d’aller travailler plus loin. J’ignore de quoi il s’agit, mais je t’en dirait plus dès que je saurais.

Bien à toi, l’amour de ta vie.


14 août 1945 Nagasaki Japon.

Mon tendre amour,

Je n’ai pas eu de tes nouvelles depuis ta dernière lettre, je suppose que le courrier a du retard étant donné les événements récents, mais j’espère que tu va bien et que notre fille va bien aussi. Ici, les décombres ont quasiment tous été déblayés et les choses ont changé depuis ma dernière missive. La porte dorée a été mise sous surveillance rapprochée. Tu vas me prendre pour un fou mais j’ai entendu dire que deux hommes en sont sortis. Des hommes vêtus de manière très étranges bien que je ne saurais te dire précisément, je vais essayer d’en découvrir plus. Prends bien soins de vous. Je t’aime pour toujours et à l’infini.

Bien à toi.


25 août 1945 Nagasaki Japon.

Ma Chère Yume,

Je suis l’homme le plus heureux du monde depuis que j’ai appris que notre fille à commencé à marcher. Je garde votre photo précieusement et je vous embrasse chaque jour en priant pour revoir bientôt vos visages souriants et pouvoir enfin vous serrer dans mes bras. À propos de ce dont je t’ai parlé, je pense qu’il s’agit d’un portail. Je ne sais pas où il mène, ni à quoi il peut servir. Je pense que nous n’en saurons pas plus, nous devons prendre la route vers le nord. Je t’aime, à un point que tu ne peux t’imaginer.

Dans l’attente de te lire, je t’envoie toute l’affection que j’ai pour vous.


72 ans plus tard…

Janvier 2017

La technologie et le monde ont bien évolué depuis la découverte du portail à Nagasaki. Les chercheurs ont compris l’utilité de celui-ci. Il sert à passer entre deux monde, la terre et un autre monde inconnu. Bien entendu, quelques équipes sont allées en mission la bas mais ils ont mis plus de 15 ans à revenir sur terre alors qu’ils ne pensaient être partis que 6 mois.

Novembre 2017

Il y a quelques mois, des êtres de l’autre monde sont venus sur terre et ont pris en otage des journalistes. Leurs buts ? Avouer au monde entier l’existence de l’autre monde que le gouvernement s’évertuait à cacher. Ils ont avoué la vérité face au monde entier etl ne fallut que quelques semaines avant que la nouvelle ne soit sur toutes les bouches. Bien entendu, après les révoltes que cela a engendré le gouvernement a été obligé d’ouvrir le portail au public, mais pas à tout le monde bien entendu. Seuls, les plus fortunés ont l’argent nécessaire pour payer le laisser passé quant aux autres, ils profitent du marché noir qui s’est développé depuis ce jour avec les magiciens qui eux peuvent voyager d’un monde à un autre d’un claquement de doigts.

“Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour la conquérir ...”
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Il était une fois ... :: Les petits papiers :: Histoire du soir-